Partenaires

   

             

                                  

                  

 

                 

 

LES LIEUX PARTENAIRES : 


Paris

Le Monde – Paris 13
Conservatoire Maurice Ravel – Paris 13
Digital Village – Paris 13
Le Mandapa – Paris 13
Librairie Maruani – Paris 13
Cité du refuge / Centre Espoir – Paris 13
Hôtel de Ville de Paris – Paris 04
MAIF Social Club – Paris 03

Île-de-France

Maison des arts de Créteil – Créteil (94)
Le Comptoir – Halle Roublot – Fontenay-sous-Bois (94)
Le Point Fort – Aubervilliers (93)
Espace Lumière – Épinay-sur-Seine (93)
MJC de Colombes – Colombes (92)
Le Plus Petit Cirque du Monde – Bagneux (92)
Le Tamanoir – Gennevilliers (92)
Espace Henry Miller – Clichy (92)
Médiathèque de Sartrouville – Sartrouville (78)
Le Sax – Achères (78)

Strasbourg et les alentours

Espace Django – Strasbourg
Parlement Européen – Strasbourg
BNU – Bibliothèque nationale et universitaire – Strasbourg
Médiathèque de Marlenheim – Marlenheim
L’illiade – Illkirch-Graffenstaden
Maison des Arts – Lingolsheim

Mulhouse

AFSCO – Espace Matisse
Conservatoire de Mulhouse Huguette Dreyfus
Cinéma Ber Air

La Rochelle

Centre Chorégraphique National
Maison de l’étudiant – Espace culture La Rochelle Université
TERANGA AFRICA – Maison de l’Afrique

Nantes

Château des ducs de Bretagne – Musée d’histoire de Nantes
Pannonica
Piano’cktail
Maison de Quartier Dervallières – Accoord
Mémoire de l’Outremer
Centre Chorégraphique National

Bordeaux et les alentours

Le Rocher de Palmer – Cenon
Musée d’Aquitaine – Bordeaux

 

La Fondation pour la mémoire de l’esclavage soutient le festival « Le Mois Kreyol » :

Par le fait que les cultures mises en exergue par le festival du Mois Kréyol font partie des héritages des sociétés esclavagistes et post-esclavagistes et de leur contribution à la culture française et mondiale. Pour la fondation, le festival constitue un temps fort de la valorisation de ces cultures ; par sa programmation, le festival associe manifestations culturelles, débats d’idées et ateliers en développant la pratique artistique, il rejoint ainsi les ambitions de la Fondation d’associer histoire, culture et citoyenneté et de relier l’Hexagone, les outre-mer et le reste du monde autour d’un patrimoine commun issu de 4 siècles d’histoire.