La 8e édition du Mois Kreyol

Le Mois Kréyol revient dès le 4 octobre 2024, en hexagone avec des escales à Paris et en Ile-de-France, à Roubaix,  Nantes, La Rochelle, Toulouse, Strasbourg, et en janvier 2025 en Guyane, Martinique et Guadeloupe.

 

EDITO

En 2017, je lance avec une petite équipe, le Festival Mois Kréyol, devenu un rendez-vous incontournable de toutes les cultures créoles, dans et au-delà de leurs frontières géographiques.

Huit ans plus tard, et malgré les tempêtes, notre engagement et notre détermination sont plus que jamais présents. Notre volonté à faire la promotion des artistes Outre-Atlantique, réunir artistes et associations culturelles autour d’un temps fort convivial, généreux, inventif et revendicatif est et restera le socle de ce festival.

Pour cette 8e édition, le festival rend hommage à Maryse Condé, écrivaine renommée et marraine du festival, et met en lumière la Guadeloupe et les rythmes des percussions du Gwoka.

Le Gwoka, véritable héritage africain de par ses tambours, appelés « Ka », s’étend aujourd’hui à l’ensemble de la société guadeloupéenne et est devenu un bien commun.

Surnommé par certains, « le poumon de l’âme Guadeloupéenne », il accompagne les moments de rencontres tels que certains rituels aux défunts, les manifestations politiques ou sociales et les carnavals. Plusieurs milliers de personnes le pratiquent assidûment chaque semaine dans les écoles et les associations de danses et de musique. Nous observons que ses danses aux tambours résonnent partout des Antilles à Haïti, en passant par l’océan Indien. Nous le retrouvons même au Japon !

Depuis 10 ans, cette année, son chant, son rythme et sa danse sont inscrits au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.

C’est dans cet esprit de célébration que nous convions le public à découvrir de nombreux artistes talentueux dans une programmation pluridisciplinaire. Il découvrira, au gré de nos escales en Hexagone et aux Antilles/Guyane, des spectacles de danses, de musique et de théâtre, des rencontres, des conférences, des projections cinématographiques. Toutes ses manifestations incarnent cet héritage et contribuent à la défense du patrimoine culturel immatériel de l’Outre-mer et de l’Afrique, en y associant parallèlement l’Océan Indien : Mayotte, la Réunion, l’Île Maurice et Haïti.

 

Les danseurs comme Max Diakok ou encore Lena Blou, artiste qui a consacré sa carrière au Gwoka et pour qui l’histoire coloniale et esclavagiste est à l’origine d’une façon de bouger le corps, seront parmi nous. Tout comme les musiciens Julien Coriatt, Arnaud Dolmen, Rogers Raspail, Christine Salmen, la compagnie Difé Kako, Ymelda Marie-Louise nous ferons vibrer, la chercheuse Marie Hélena Laumeno ou encore le film « Gwoka la Linèsko, jou mèkrèdi lasa » du réalisateur Philipe Mugerin nous instruiront.

Ayant un lien très fort avec le continent africain, le Festival Mois Kréyol ouvrera ses portes à ses artistes comme Deen Enolia et Rodolpho Saksbo qui emporteront le public sur ce continent qui est l’origine de nos cœurs à tous.

Nous vous souhaitons de belles découvertes et une très belle édition !

Chantal Loïal

Lire l’édito en créole

 


 

LES DATES À NE PAS RATER

Paris & Ile-de-France : du 4 octobre au 25 novembre 2024
Roubaix : 4 octobre au 20 octobre 2024
Toulouse : entre le 3 novembre et le 24 novembre 2024
Nantes : entre le 14 novembre au 18 novembre 2024


La Rochelle : entre le 16 novembre  et le 19 novembre 2024

Bordeaux : le 7 novembre, puis entre le 17 novembre et le 23 novembre 2024


Bourgogne : du 2 octobre au 5 octobre puis le 15 octobre 2024

Strasbourg / Eurométropole : du 14 octobre au 18 octobre 2024
 …
Guyane : Dates à venir 2025
Martinique : Dates à venir 2025
Guadeloupe : Dates à venir 2025

 

 

le 4