22 oct. | Autour des danses quadrilles – Bibliothèque Universitaire, Martinique

Soirée de rencontres // Autour des danses quadrilles

22 oct. , à partir de 19h à la Bibliothèque Universitaire de l’Université des Antilles | Schoelcher, Martinique

Autour des quadrilles & de la haute-taille
Documentaire & rencontre

► 19h | Du Carré au Cercle : Figures d’une itinérance de création Documentaire | Christian Foret

Les quadrilles, danses de cour du 18e siècle importées aux Amériques par les colons et créolisées au fil du temps constituent, encore aujourd’hui l’un des éléments du paysage culturel des Antilles françaises et de la Guyane.

Interrogeant ce patrimoine, Chantal Loial et les membres de l’équipe artistique de la compagnie Difé Kako sont allés à la rencontre des personnes détentrices de ces patrimoines pour les transmettre, les revisiter et à terme établir des dialogues avec d’autres danses à figures, les danses urbaines contemporaines qui se déploient dans la matrice du hip hop. Partant sur les pas de cette création, c’est aussi la créolisation qui transparaît en toile de fond, ainsi que la quête du réalisateur de se dresser debout en tissant les parcelles de cultures diverses qui le composent.

Durée : 52min
Réalisation : Christian Foret / Production : Cie Difé Kako

▷ Rencontre avec le réalisateur, Christian Foret, et David Kathile, protagoniste du documentaire.

 

► Démonstrations de danses avec le Groupe de Haute Taille De Perriolat

 

▷▷ Pour aller plus loin :

Les quadrilles, danses de cour du 18e siècle importées aux Amériques par les colons et créolisées au fil du temps constituent, encore aujourd’hui l’un des éléments du paysage culturel des Antilles françaises et de la Guyane. Délaissées au 20e siècle car jugées trop empreintes de culture européenne, de la culture du dominant de la période esclavagiste, elles sont aujourd’hui un des éléments de patrimoine culturel immatériel détenu par les anciens et parfois délaissées par les jeunes générations.

Interrogeant ce patrimoine, Chantal Loial et les membres de l’équipe artistique de la compagnie Difé Kako sont allés à la rencontre des personnes détentrices de ces patrimoines pour les transmettre, les revisiter et à terme établir des dialogues avec d’autres danses à figures, les danses urbaines contemporaines qui se déploient dans la matrice du hip hop. Du carré au cercle en passant par la ligne, il s’agit de mettre en friction les cultures pour en faire émerger de nouvelles formes.

Car c’est bien de cela qu’il s’agit dans ce processus de création, au cœur du spectacle Cercle égal demi Cercle au Carré, colonne vertébrale du documentaire immersif de Christian Forêt : la créolisation née de la rencontre des générations, des territoires, des arts comme processus de fécondation interculturelle, cette créolisation moderne incarnée dans l’acte artistique. En toile de fond, les pensées de Glissant nourrissent le propos artistique, pour créer cet hymne vivifiant du Tout-monde.

A travers ce documentaire, c’est aussi la quête du réalisateur de se dresser, debout, en assemblant et donnant sens aux parcelles de cultures diverses qui le composent, parfois conflictuelles et qu’il s’agit d’unifier, de faire entrer en résonance

———————————————————————————————————————–

▷▷ Billetterie
▹ Accès libre

▷▷ Infos pratiques :

→ Bibliothèque Universitaire de Schoelcher Route de l’Université, 97275, Schoelcher

 

 

Laisser un commentaire